Après avoir fait un petit détour chez les Vikings et dans notre belle Aquitaine, Aurélie Depraz revient sur les côtes écossaises avec ce nouveau roman.

IMG_2044

Résumé :

Extrême nord de l’Ecosse, 1214

 

Quand Connor revient à CastleWhite après neuf ans d’absence, c’est pour constater que les desseins de son père, le seigneur de Caithness, n’ont pas changé à son égard : quoique grabataire et alcoolique, il n’a pas renoncé à le contraindre à épouser la fille de leur pire ennemi : le jarl des Orcades. Une Scandinave ! Quand tout le monde sait que c’est à ces chiens de Vikings qu’on doit la mort de Tormond !

Connor est catégorique. S’il doit se marier un jour, ce sera avec une Ecossaise. Jamais il n’épousera cette sauvageonne dont il a gardé le souvenir, une gamine d’à peine dix ans, maigre, plate et farouche.

Peu importe qu’elle ait grandi, peu importe sa beauté, ce que leurs pères peuvent comploter. Peu importe qu’il soit devenu homme, peu importe qu’elle soit devenue femme. Rien ni personne ne le fera changer d’avis.

Pas même elle.

 

Ce que j’en ai pensé :

 

Il n’y a pas à dire, chaque nouveau roman d’Aurélie Depraz est une magnifique découverte. Pour dire, celui-là est arrivé sur ma liseuse à minuit, et il a été dévoré dans la foulée !

L’auteur, avec une plume légère et précise, nous emmène avec elle visiter un nouveau coin de l’Ecosse. Cette fois-ci, direction les Orcades et les Shetlands, dans un climat de tension entre norses et écossais. Toujours sublimé par de magnifiques descriptions qui nous plongent dans ce pan de l’histoire, on découvre un nouvel aspect de l’Ecosse et de sa situation au Moyen-Age.

Comme la plupart du temps dans ce genre de situation, la solution pour régler le conflit est le mariage d’intérêt. Véritable solution dans bien des affaires politiques, ici il soit servir de lien entre les deux pays pour stopper les raids norses sur les côtes écossaises. Mais c’est sans compter le caractère du futur marié.

Quatre œuvres, quatre couples, mais du lot, je crois bien que ce sont Connor et Shaena qui se détachent (et pourtant on a de quoi faire avec tout ce beau monde).

Connor est la fierté à l’écossaise. Il y a neuf ans, il a tout quitté car il refusait de se soumettre à ce qu’il considérait comme une trahison envers la mémoire de son frère défunt. On sent chez lui cet amour de la famille, même si les relations avec son père sont tendues… car il est parti à cause d’un frère et il revient à cause d’un autre. On sent une droiture chez lui, une force de caractère et le désir de protéger son peuple, mais pas à n’importe quel prix !

Shaena m’a émue. Elle a la force de caractère de son peuple, tout en gardant en elle une innocence et une bienveillance, telle une douce fée. Elle sait se défendre quand il faut, malgré la faiblesse de ses moyens, mais elle fait également preuve de générosité et de douceur. Et pourtant, tout n’a pas été simple pour elle, et j’avoue que j’avais de furieuses envies de jeter son père en pleine mer !!

Et bien sûr, quelques personnages secondaires viennent compléter le tableau pour pimenter le tout. J’ai eu un gros coup de cœur pour Sean, le meilleur ami et bras droit de Connor. Aussi drôle que fidèle, c’est le frère de cœur de Connor, celui qui l’a accompagné dans son exil et dans toutes ses aventures. On sent le lien fort qui les unit, et Sean n’hésite pas à secouer son ami pour lui faire voir les choses différemment.

Avec Shaena, Aurélie Depraz nous offre une nouvelle fois une belle romance, sur un beau fond historique. On sent derrière chaque mot son amour pour ce pays et son histoire, et cela donne encore plus de force à son récit. On vit l’Ecosse à chaque phrase, et notre curiosité est piquée pour en découvrir plus sur cette période de l’histoire.

J’ai aimé chacune de ses lectures, mais on sent qu’avec Shaena on monte encore d’un cran. C’est dire, je crois bien que c’est l’histoire qui vient de décrocher la première place dans mon classement (et pourtant, Ian et Alannah sont difficiles à détrôner).

Bon, comme à chaque fois, j’ai un regret, celui que l’histoire s’achève trop vite. Mais il vaut mieux ça, que d’être déçu par une histoire qui dure, qui dure !

Que va nous réserver Aurélie Depraz pour son prochain ouvrage ? j’ai hâte de le découvrir !

 

 

Le livre est disponible sur Amazon : https://www.amazon.fr/gp/product/B07R12WHZB/ref=dbs_a_def_rwt_bibl_vppi_i0

 

Et comme toujours, Aurélie Depraz nous propose de nombreux bonus pour que nous puissions nous plonger à cœur perdu dans l’atmosphère de son livre :

-        Les Bonus : https://aureliedepraz.com/2019/04/29/shaena-bonus/

-        Le making-of : https://aureliedepraz.com/2019/05/09/shaena-coulisses/

-        Les cartes : https://aureliedepraz.com/2019/05/06/shaena-le-dessous-des-cartes/

-        Un article historique : https://aureliedepraz.com/2019/04/24/petite-histoire-des-orcades-des-shetland/

 

 

Titre : Shaena

Auteur : Aurélie Depraz

Editeur : Autoédition

Sortie : 22 mai 2019

Pages : 183 pages