Après nous avoir emmené en Ecosse chez les Highlanders, puis en plein conquête de l’Est-Anglie avec les Vikings, Aurélie Depraz nous fait voyager dans le passé de notre pays.

Indomptable Aquitaine

Résumé :

France, 1137

Après avoir longtemps guerroyé et fait prospérer l’économie de ses domaines, il est temps pour le comte de Champagne de se trouver une épouse. La belle Héloïse, fille du comte d’Angoulème, lui conviendrait tout à fait : elle est ravissante, racée et s’avère un excellent parti.

Mais les mœurs légères de la cour d’Aquitaine, au sein de laquelle la jeune fille a grandi, l’inquiètent. Pour éprouver la vertu et la droiture de sa future, Guillaume convient alors avec le père de la demoiselle d’un arrangement… plus que discutable. Un marché qui pourrait bien lui coûter l’amour de la jeune felle…

Un jeu entre désir, honneur, amour et rancœur au temps des ducs d’Aquitaine et des comtes de Champagne…

 

Ce que j’en ai pensé :

Dès le départ, ce livre avait tout pour me plaire. Depuis longtemps, je suis passionnée par le personnage d’Aliénor d’Aquitaine, cette femme deux fois reines, qui a été une des figures majeures de son époque (une vraie main de fer dans un gant de velours).

A peine ai-je commencé à lire ce livre, que je me suis tout de suite retrouvée plongée jusqu’au coup dans l’ambiance de la cour des Ducs d’Aquitaine. Comme à chaque fois, Aurélie Depraz arrive à donner vie aux lieux, aux paysages et même aux odeurs qui pouvaient régner à l’époque. Que vous ayez ou non de l’imagination, les personnages et les décors prennent vie devant vos yeux, comme si un peintre les peignait à l’instant. Sa plume est efficace et pleine de poésie. Comme toujours, on a l’impression qu’une main se saisit de la nôtre et nous entraîne avec elle dans un nouvel univers.

En prime, on a des descriptions des repas que les banquets accueillaient à l’époque. Rien qu’en lisant, on s’imagine voir les plats défiler devant nos yeux, leur fumet venant taquiner nos narines. Pour un peu, on en aurait l’eau à la bouche et on aimerait croquer dedans !

Et une nouvelle fois, elle nous propose un « choc ». Après le choc culturel entre deux pays différents, c’est autour de deux visions au sein d’un même pays. Le choc du Nord contre le Sud, la réputée froideur et l’ambiance étouffante des cours du nord de la France, contre la chaleur et l’exubérance de l’Aquitaine, reine du Sud.

Il y a aussi le choc entre les deux personnages : Guillaume, un comte au fait de ses responsabilités, la tête bien sur les épaules, et Héloïse, jeune femme encore bien naïve malgré son caractère enflammé, qui a été bercé par l’amour courtois.

Malgré leur différence d’âge (il ne faut pas oublier qu’ils ont 29 et 17 ans, eh oui une femme se mariait très jeune à l’époque, mais la plume de l’auteur fait vite oublier ce détail), leur relation évolue vite. Entre eux, c’est un véritable jeu de l’arroseur arrosé. Chacun y va de sa petite « manipulation » et ça lui retombe finalement dessus : Guillaume cherche à éprouver la vertu de sa promise (et c’est lui qui succombe), Héloïse veut se venger de la manigance (et c’est elle qui se retrouve piégée). Mais là où ce genre de jeu peut être agaçant dans certaines romances, l’auteur arrive à rendre le tout attachant. On est derrière les personnages, à souhaiter que tout s’arrange pour le mieux entre eux, car on sent tout de suite qu’il y a de l’alchimie entre ces deux-là.

En résumé, c’est une très belle romance historique, qui nous entraîne dans la beauté d’un amour naissant, agrémenté d’un petit cours d’histoire qui nous permet de découvrir une nouvelle facette de notre pays.

 

Et comme pour chacun de ses romans, Aurélie Depraz nous propose tout un tas de bonus, afin de plonger plus avant dans le monde dont elle nous a ouvert les portes.

 

Les "bonus" : https://aureliedepraz.com/2019/02/20/indomptable-aquitaine-bonus/

Le making-of et les coulisses : https://aureliedepraz.com/2019/02/17/indomptable-aquitaine-les-coulisses-du-roman/

Les cartes géographiques : https://aureliedepraz.com/2019/02/21/indomptable-aquitaine-le-dessous-des-cartes/

Quelques précisions historiques : https://aureliedepraz.com/2019/02/17/indomptable-aquitaine-precisions-historiques/

 

Le livre est disponible sur Amazon, au format ebook et broché : https://www.amazon.fr/Indomptable-Aquitaine-Aur%C3%A9lie-Depraz-ebook/dp/B07NSW93DX/ref=sr_1_2?ie=UTF8&qid=1551509285&sr=8-2&keywords=romance+historique+francais+histoire+de+france

 

Petit bonus personnel ;)

Lors du passage narrant le mariage royal, j’avais « La Ballade d’Aliénor » en tête. C’est une chanson une chanson écrite pour le spectacle « La bataille de Castillon » et que Lady Fae of Chaos du groupe Naheulbeuk avait reprise lors d’un concert. A défaut d’avoir trouvé une versio audio, voici la partition : https://www.lechoeurdelisle.fr/wp-content/uploads/sites/254/2015/07/La-ballade-dAlienor.pdf