Après avoir voyagé en Ecosse, Aurélie Depraz nous emmène au temps des Vikings, dans un grand plongeon historique.

41E9zOBKqWL

Résumé :

Côtes danoises, hiver 865

Sven aime la mer. Il aime les raids, il aime les femmes, il aime son peuple et l’aventure mais… depuis peu, il se prend à rêver de semailles et de moissons, de terres et de cultures et, pourquoi pas, d’une femme, d’un foyer, d’une famille.

Une grande expédition est prévue au printemps. Les rives anglo-saxonnes. Cela tombe bien ! Il paraît que leurs femmes sont belles et leurs terres fertiles. C’est décidé : il en sera, et poussera ses compagnons de félag à s’installer également. Une épouse, une ferme, un commerce florissant vers le Jutland, et à lui le bonheur d’une vie nouvelle !

Mais quand on n’est rien d’autre, aux yeux de la femme de ses rêves, qu’un païen, un barbare, un envahisseur aux mœurs cruelles… quand on est l’amant d’une femme jalouse et le sujet d’un roi cupide… l’entreprise s’annonce difficile !

Sven saura-t-il créer son bonheur ?

 

Ce que j’en ai pensé :

Après avoir découvert « Pour l’Amour d’une Sassunach », j’avais hâte de commencer ce deuxième livre d’Aurélie Depraz. Il faut dire que le premier m’avait fait voyager avec facilité et que sa plume est vraiment très agréable à lire.

Une nouvelle fois, elle utilise sa formule magique qui a si bien fonctionné dans sa première histoire : un homme fort, une femme qui semble être son opposé, deux cultures qui s’affrontent pour finir par se comprendre… et une nouvelle fois, la formule fonctionne à merveille !

Fini les paysages abruptes de l’Ecosse, nous plongeons dans l’univers froid et rude des Vikings. Pour celles et ceux qui connaissent la série, on y retrouve de nombreux personnages historique. Mais même sans avoir vu la célèbre série, on s’y retrouve facilement, car l’auteur manie la trame de l’histoire avec brio. Une nouvelle fois, elle nous offre une belle histoire tout en nous donnant un beau cours d’histoire sur un peuple assez méconnu au final (car à part les clichés, peu de gens en savent beaucoup sur les vikings). Il n’y a pas à dire, on assiste à un nouveau saut dans le temps. Cette fois-ci, ce sont les embruns de la mer et les vents froids du nord qui viennent nous fouetter le visage.

Pour porter cette romance historique, un nouveau couple est mis en lumière : Sven et Aalissia, le Viking et l’Anglo-Saxonne… deux êtres, deux cultures, et une alchimie flamboyante !

Là où Ian avait un côté frustre, Sven a un côté brut. Il est comme un diamant non taillé, sorti comme ça de terre, avec ses forces et ses faiblesses. Il y a de la simplicité chez lui, une simplicité qui nous fait nous attacher très rapidement à e personnage. Il ne demande pas de grands honneurs, il désire juste vivre finalement. Il est également une belle facette de l’esprit Viking. Il est défend les valeurs, et j’adore la façon qu’il a de les expliquer à Aalissia (ce qui nous offre de beaux chocs des cultures).

Aalissia a tout de la femme douce, que l’on ne demande qu’à protéger. Ayant perdu ses parents, elle porte sur ses épaules le poids de la ferme familiale et l’éducation de ses jeunes frères. Mais sous cette apparence de femme fragile se cache une force dont elle-même ne semble pas forcément avoir conscience. Elle a un sens profond du sacrifice et est prête à souffrir à la place des autres. C’est son arme, et c’est ce qui la rend plus forte que la plupart.

Les pages défilent à une vitesse folle et, sans qu’on s’en rende vraiment compte, on arrive à la fin de l’histoire. Notre cœur bat au rythme des aventures des personnages, et même si le début prend un peu de temps (il faut bien placer tous les pions sur l’échiquier), on est embarquer sur le drakkar de l’aventure, poussés par le vent fort de cette romance.

Un livre à lire, qu’on soit adepte de romance ou de Vikings !

Aurélie Depraz a prévu la sortie d’une nouvelle histoire cette année. Quelle belle surprise va-t-elle nous réserver cette fois-ci ?

 

Comme pour son précédent livre, l’auteur nous offre plusieurs bonus afin de nous plonger encore plus dans cet univers et cette culture :

Les bonus : https://aureliedepraz.com/2018/10/11/lamour-la-mer-le-fer-et-le-sang-bonus/ 

Les coulisses / Le making-of : https://aureliedepraz.com/2019/01/04/les-coulisses-de-lamour-la-mer-le-fer-et-le-sang/ 

Les cartes : https://aureliedepraz.com/2018/10/01/lamour-la-mer-le-fer-et-le-sang-le-dessous-des-cartes/