Ce livre est un de ceux que j’ai reçu avec ma première BOOBOX, et ce fut un beau moment de détente.

411wTQWI9lL

Résumé :

Cupidon, c’est moi. Enfin, mon véritable nom, c’est Antoine. Non ce n’est pas une blague de mauvais genre, ni même une méthode de séduction douteuse. Je suis né ici, à Epsilem, un lieu que seuls les anges peuvent atteindre et voir. Je ne connais pas mes parents, à vrai dire, je ne sais même pas si j’en ai. Des nourrices m’ont élevé, et, sans me demander mon avis, on m’a confié cette fichue mission : faire en sorte que les humains trouvent l’amour. C’est pas de bol ! Moi qui ne peux pas les voir en peinture ! Ils sont idiots, grossiers et superficiels. C’est donc, contre ma volonté, que je suis devenu missionnaire d’un sentiment que je ne connais même pas ! Pour mon anniversaire, la tradition veut que je prenne en charge un humain désespéré. La mission s'avère bien plus complexe que prévu quand j'apprends que la personne dont je suis chargé s'avère être une jeune femme gravement malade. Me voici donc parti pour la Thaïlande profonde...

 

Ce que j’en ai pensé :

J’ai entendu parler de Blandine P. Martin grâce à sa série Wild Crows (qui est toujours dans ma PAL, honte à moi).

Je me suis plongée avec plaisir dans cette histoire, d’autant plus qu’elle se passe en Thaïlande où j’ai passé mes dernières vacances.

J’ai vraiment adoré la façon dont l’auteur présente Cupidon. Ah sacré Antoine ! On se demande vraiment comment il arrivera à mener sa mission à bien quand on voit comment il se comporte au début. Car franchement, comment un Ange qui n’aime pas les humains peut-il arriver à leur faire trouver l’amour ?

Mila est son humaine, celle pour qui il doit faire un miracle… car c’est bien comme ça qu’il faut le nommer quand on connait la situation. Mila m’a beaucoup touchée. Elle sait qu’elle n’en a plus pour longtemps, et elle s’est résignée à la situation, même si elle essaye de cacher à quel point ça la touche. On a envie de la prendre dans nos bras, de lui dire que tout n’est pas perdu, d’avoir encore de l’espoir.

L’évolution des personnages est décrite avec justesse et sensibilité. On sent la profondeur du changement qui s’opère autant chez Antoine que chez Mila. Et le lien qui les unit petit à petit est juste magnifique, tout en douceur et beauté. Je me suis laissée entraîner dans cette histoire avec facilité, m’imaginant sans problème les scènes et les réactions des personnages. On s’énerve contre Antoine, on l’encourage, on a même envie à un moment de lui secouer les puces.

Je me suis sentie bien en arrivant au dernier mot, comme apaisée. On suit une véritable reconstruction de ces deux personnages et on a le sourire aux lèvres quand on voit enfin que les épreuves sont derrière eux.

En lisant ce livre, je me suis replongée dans mes vacances. Je n’ai eu aucun mal à m’imaginer les décors, l’ambiance, l’atmosphère de cette histoire. Je pouvais presque sentir à nouveau les parfums de ce pays.

Ce roman est un petit bijou à lire.