En plus d’aimer lire, je suis une grande cinéphile. Il n’y a pas une semaine où je ne vais pas faire un tour au cinéma. Et je suis assez variée dans les genres que je vais voir (bon, sauf les films d’horreur… car je flippe vite). Pour moi, un film est un autre moyen de s’évader, de voyager. A sa manière, il m’apporte le même plaisir qu’un livre. Et je ne m’imagine pas m’en priver (oui, je suis autant accro au cinéma qu’à la lecture). Et le moins qu’on puisse dire, c’est que 2019 a commencé en fanfare avec mon premier film !

2871432

Synopsis :

L'histoire de Mark Hogancamp, victime d'une amnésie totale après avoir été sauvagement agressé, et qui, en guise de thérapie, se lance dans la construction de la réplique d'un village belge durant la Seconde Guerre mondiale, mettant en scène les figurines des habitants en les identifiant à ses proches, ses agresseurs ou lui-même.

 

Ce que j’en ai pensé :

En premier lieu, j’ai eu envie de voir ce film à cause de son réalisateur. Robert Zemeckis a quand même réalisé certains films mythiques du cinéma (Forrest Gump, Retour vers le Futur…). Puis, il y a eu la bande-annonce qui a achevé de me convaincre d’aller le voir.

Ce film est une petite pépite !

Ça fait du bien de commencer l’année avec un coup de cœur, et celui-là a tapé juste.

Même si elle part d’un évènement traumatisant pour le personnage principal, elle est racontée de manière douce, mignonne et touchante.

Voir Mark se reconstruire grâce à sa petite ville miniature et aux « Femmes de Marwen » amène le sourire aux lèvres. On aime le découvrir, découvrir son histoire et le moyen qu’il a trouvé pour se relever de la tragédie qui l’a touché.

On pourrait regretter un peu que le film ne développe pas un peu plus les « Femmes de Marwen » et leurs liens avec la réalité de Mark, mais ça évite de tomber dans des longueurs et des clichés inutiles. La sobriété de l’histoire permet d’aller droit au but, en nous gardant captivés à chaque instant.

Là où Forrest Gump a pu paraître long par moment, Bienvenue à Marwen dit les choses en sobriétés, sans se perdre dans des passages inutiles.

Un petit bijou du cinéma à voir !

 

Bienvenue à Marwen est au cinéma depuis le 2 janvier 2019.